Gestion de la surtension et des dégâts des eaux

Selon les intempéries (p. ex. crues ou foudre) et les dommages subis, l’assurance concernée (assurance mobilier, assurance habitation ou assurance contre les dommages causés par les éléments naturels dans des cas spécifiques) est chargée de régler le sinistre.

Le comportement à adopter en cas de sinistre est le suivant :

  • L’assurance doit être avertie dans les plus brefs délais.
  • Les dommages doivent être documentés correctement, p. ex. avec des photos ou des vidéos.
  • Les objets endommagés doivent être conservés car l’assureur procède généralement à une expertise du sinistre avant le règlement.

Seul un expert assermenté peut déterminer si un objet doit être remplacé ou réparé. C’est l’assurance qui le fait intervenir. De plus, la décision de prise en charge des coûts dépend du contrat d’assurance. Par exemple, les dommages causés par une surtension doivent faire l’objet d’un contrat séparé chez la plupart des assureurs.

Dans de tels cas, Viessmann ne peut pas témoigner en qualité d’expert et, par conséquent, ne peut contrôler aucune pièce défectueuse. De même, les expertises ne peuvent pas être effectuées ou commentées par Viessmann ou le chauffagiste. Le chauffagiste et Viessmann peuvent uniquement formuler une recommandation technique.
En cas de dommages provoqués par un coup de foudre ou causés par une surtension ou par l’eau, nous conseillons généralement de remplacer tous les composants conducteurs d’électricité.

En cas de dommages résultant de l’humidité, il se peut que la régulation soit endommagée de manière durable par une oxydation ou des impuretés. Souvent, les problèmes ne se manifestent pas immédiatement au niveau des composants individuels, mais la probabilité est forte que des dysfonctionnements ou des défaillances de la régulation surviennent ultérieurement. Dans le cas le plus extrême, un incendie peut même se déclarer dans la chaufferie. Le séchage des composants n’exclut pas l’éventualité d’un incendie. Pour éviter une telle situation, nous recommandons de remplacer tous les composants électriques qui sont entrés en contact avec l’humidité.

Afin de minimiser les dommages dus à la foudre, nous recommandons les protections contre la foudre suivantes :

  • Protection primaire => enveloppe du bâtiment
    Protection extérieure, p. ex. au moyen de paratonnerres, contre les impacts directs de foudre.
  • Protection moyenne => installation électrique
    Protection intérieure pour l’installation électrique complète au moyen d’un paratonnerre. Celui-ci protège contre les impacts directs de foudre et les surtensions liées aux champs électromagnétiques. Dans le pire des cas, un appareil peut être détruit. Ces champs n’ont pas besoin de conducteur (câble), ils sont transmis par l’air ou se diffusent par celle-ci.
  • Protection fine => consommateurs individuels, c.-à-d. protection fine (directement sur l’appareil) dans les différents terminaux contre les surtensions provoquées par des champs électromagnétiques. Ces perturbations sont déviées au moyen d’un conducteur de protection.

Les régulations que nous fabriquons sont conformes aux directives et aux normes sur la résistance aux parasites et ont été testées en conséquence.


Nouvelles sur facebook

facebook

Dernier tweet

twitter