Demander des conseils
Propriétaires Professionnels

Différences dans le système de ventilation: centralisé ou décentralisé?

Demander des conseils
Photo du ventilateur: © nikkytok / Shutterstock.com

Les systèmes centralisés et décentralisés garantissent un bon climat intérieur constant. De plus, en évacuant l’humidité, ils préviennent la formation de moisissures et les dégâts dus à l’humidité. Les installations avec récupération de chaleur permettent également une utilisation efficace de la chaleur. Cela permet aux propriétaires de faire des économies de chauffage et de protéger l’environnement. Il existe toutefois quelques différences entre les systèmes de ventilation centralisée et décentralisée. 

Structure et fonction: des caractéristiques distinctives importantes

Lorsque l’on compare les systèmes de ventilation centralisée et décentralisée, il faut d’abord distinguer la structure et la fonction. En effet, ces deux caractéristiques influencent le domaine d’utilisation et sont donc également des critères importants pour les propriétaires.

Ventilation du bâtiment par un système de distribution d’air

Un système de ventilation centralisée se compose d’une unité de ventilation avec des ventilateurs et un échangeur de chaleur, ainsi que du système de distribution d’air correspondant. Ce dernier permet de ventiler l’ensemble du bâtiment. L’appareil de ventilation aspire l’air frais extérieur et l’achemine vers les pièces à air entrant (salon, chambre à coucher ou chambre d’enfant) via l’échangeur de chaleur intégré et les canalisations d’arrivée d’air. En même temps, l’air chaud sortant des pièces (salle de bain, cuisine ou toilettes) est aspiré dans l’appareil de ventilation par les canalisations d’air sortant et passe également par l’échangeur de chaleur. La chaleur de l’air sortant est transférée à l’air entrant et donc récupérée. L’air froid sortant est ensuite acheminé à l’extérieur par les conduits d’évacuation. 

Système de ventilation décentralisée Vitovent 100-D

Ventilation des pièces individuelles

Une grande différence entre le système de ventilation centralisé et décentralisé, c’est que ce dernier ne possède généralement pas de système de gestion de l’air. Les appareils sont intégrés directement dans les murs extérieurs de certaines pièces. Tout comme les systèmes de ventilation centralisée, les systèmes de ventilation décentralisée de Viessmann sont équipés d’un échangeur de chaleur et sont en mesure d’extraire la chaleur de l’air évacué. Il convient de faire la distinction entre deux types d’appareils.

Ventilateur permanent: Installations munies d’un échangeur de chaleur à contre-courant croisé intégré. Deux ventilateurs fonctionnent en continu. Un ventilateur fait toujours entrer de l’air frais extérieur dans la pièce, l’autre évacue l’air sortant.

Ventilateur pendulaire: Les installations utilisent uniquement un ventilateur et un accumulateur de chaleur. Pour le renouvellement de l’air, deux appareils correspondent mutuellement. Un appareil aspire l’air chaud de la pièce via le noyau de l’accumulateur et l’expulse à l’extérieur. Le second appareil aspire l’air frais extérieur et l’introduit dans la pièce via le noyau de l’accumulateur préalablement chauffé. Après environ 70 secondes, le processus s’inverse.

La section Ventilation domestique décentralisée explique ce qui est important lors de l’utilisation d’un tel système.

Possibilité de régulation de la température comme critère de différenciation

Contrairement à la ventilation décentralisée, la version centralisée offre également la possibilité de tempérer les pièces. Tous les appareils de ventilation centralisée Viessmann possèdent une dérivation d’été automatique. Elle permet de contourner l’échangeur de chaleur pendant les chaudes nuits d’été. Cela permet à l’air frais de la nuit de pénétrer dans les pièces et de les tempérer dans une certaine mesure.

Les conditions de construction impliquent différents domaines d’application

L’installation d’un système de ventilation centralisée ou décentralisée dépend fortement des conditions de construction. En raison de sa pose quasi-invisible et des coûts de planification élevés qu’elle implique, la variante centralisée est généralement utilisée dans les nouveaux bâtiments efficaces sur le plan énergétique. Une buanderie, une cave ou des combles bien isolés conviennent comme lieu d’installation.

En revanche, comme aucun système de distribution d’air n’est nécessaire, les systèmes décentralisés peuvent être installés assez facilement ultérieurement. Selon le type d’installation, seul un carottage à travers le mur extérieur est nécessaire. Cette caractéristique rend le système de ventilation décentralisée très attractif pour les rénovations de bâtiments anciens et existants. De plus, les appareils peuvent être installés de manière ciblée dans certaines pièces où, par exemple, un problème d’humidité est apparu. Mais il est également possible de ventiler des appartements complets avec des appareils décentralisés. Les nombreuses possibilités d’utilisation et l’installation relativement simple sont donc deux avantages décisifs de la ventilation domestique décentralisée.

Les systèmes centralisés peuvent également être modernisés

Selon les conditions de construction, il est possible d’installer ultérieurement un système de ventilation centralisé. Pour cela, il est généralement nécessaire d’abaisser le plafond. Les appareils de ventilation plats, suspendus au plafond ou au mur, comme le Vitovent 300-C, sont donc conçus pour avoir une faible hauteur de construction. 

Comparaison des performances: ventilation centralisée vs. décentralisée

La comparaison entre les ventilations centralisées et décentralisées montre que les premières favorisent un débit d’air plus important. En effet, le débit d’air total de l’unité d’utilisation est ici couvert par une seule unité. Les systèmes centralisés sont conçus pour ventiler une maison entière. Les débits d’air nécessaires pour chaque pièce sont calculés au préalable et réglés sur les vannes. Le débit d’air total est réglé sur l’appareil de ventilation lui-même. Avec une unité de commande, l’utilisateur a également de régler les différents niveaux de ventilation selon ses besoins. La seule condition est de disposer de deux passages dans les murs extérieurs pour l’air extérieur et l’air évacué. Comme nous l’avons déjà mentionné, les appareils de ventilation décentralisée ne ventilent que des pièces individuelles. Le débit d’air est donc plus faible. Plusieurs appareils décentralisés doivent être installés dans l’unité d’utilisation. Une traversée de mur extérieur est nécessaire pour chaque appareil décentralisé. 

Les ventilateurs à débit constant, un avantage des systèmes centralisés

Tous les appareils de ventilation centralisée Viessmann possèdent des ventilateurs à débit constant. Cela permet de réguler très facilement les appareils de ventilation. Lors de la mise en service, le débit requis est directement réglé sur l’appareil de ventilation. Le maintien d’un débit constant permet à l’appareil de ventilation de compenser l’encrassement des filtres et de toujours fournir le débit nécessaire à chaque pièce. Les éléments à prendre en compte lors de la recherche d’un système approprié sont présentés dans la section sur les installations de ventilation

Le volume varie entre les systèmes de ventilation centralisée et décentralisée

Si l’on se base sur la structure, une autre différence importante apparaît entre les systèmes de ventilation centralisée et décentralisés: le niveau sonore. Grâce au placement des éléments de l’installation en dehors des zones d’habitation ainsi qu’à l’installation de silencieux, le niveau sonore d’une installation de ventilation centralisée est généralement inférieur à celui d’une installation décentralisée. Toutefois, son niveau dépend également de la conception, du réglage et de l’emplacement des sorties. Si les différents composants sont adaptés les uns aux autres, il n’y a pas de bruits d’air.

Tous les appareils de ventilation de Viessmann sont très silencieux par défaut. Si nécessaire, des mesures d’insonorisation supplémentaires peuvent être mises en place.

Les coûts dépendent de plusieurs facteurs

L’installation d’un système de ventilation centralisée ou décentralisée a également une influence sur les coûts. Il n’est toutefois pas possible de généraliser. Il est nécessaire d’examiner attentivement tous les facteurs. Les systèmes de ventilation décentralisée présentent des avantages en termes de coûts dans le cadre d’une mise à niveau, car ils ne nécessitent pas de système de distribution à installer ultérieurement. Dans les nouvelles constructions, un système centralisé est souvent le choix le plus économique, car le système de distribution d’air est installé directement dans la phase de gros œuvre.

La maintenance garantit un fonctionnement hygiénique

Le fait qu’un système de ventilation soit centralisé ou décentralisé influe également sur la maintenance. Celle-ci est en principe indispensable pour un fonctionnement hygiénique. Tous les systèmes de ventilation possèdent des filtres qui retiennent les impuretés. Ils doivent être nettoyés ou remplacés régulièrement. Dans le cas d’une installation centralisée, cela concerne les filtres dans l’unité de ventilation et dans les soupapes d’évacuation. Le filtre à air extérieur empêche les impuretés de pénétrer depuis l’air extérieur. Pour les personnes allergiques, des filtres à pollen peuvent également être utilisés ici. Le filtre d’air sortant protège l’appareil de ventilation de l’encrassement intérieur et assure en outre une récupération de chaleur élevée et durable. Dans les systèmes décentralisés, les filtres se trouvent dans chaque appareil de ventilation.

Toutes les appareils de ventilation de la marque Viessmann sont conçus de manière à ce que l’entretien des filtres puisse être effectué sans outils et par l’utilisateur de l’installation.